Canon EF 16-35mm f/4L IS:

LE zoom Ultra-grand angle pour la photographie de paysage

Une appréciation du Canon 16-35mm f/4L IS

Au début des années 2000, il y avait deux ultra-grand angle zooms pour la photographie de paysage : Le Canon 16-35 mm f/2.8L 
introduit en 2001 ( venant du 17-35mm ) et le 17-40mm f/4L introduit en 2003. Le premier était le double du prix du deuxième pour un 
objectif de photographie de paysage; le moins cher était pourtant le meilleur : meilleurs netteté aux coins, etc. Le seul avantage du 
16-35mm à l'époque était d'être possible de photographier à f/2.8. Je ai eu le 16-35mm en premier jusqu'à ce que le 17-40mm soit sorti .Pour mon utilisation d'un objectif Ultra-grand angle, le 17-40mm était un meilleur choix ; j’ai donc vendu mon 16-35mm f/2.8L. 
Puis en 2007, vint le Canon 16-35 mm f/2.8L II. C’était aussi cher que le premier ( sinon plus ) mais le contraste et la couleur était mieux que la première version et aussi meilleurs que le 17-40mm . Les coins étaient aussi bons que le 17-40 sinon un peu mieux et le champ 
de vision était un peu plus large avec un meilleur contraste et une meilleure couleur.  J’ai largement utilisé le Canon 16-35 mm f/2.8L II 
pendant plusieurs années jusqu'en 2014 : l'année où Canon a sorti le Canon 16-35 mm f/4L IS .

Au début, je n’y portait pas attention jusqu'à ce que je vois les tableaux MTF. Les tableaux MTF ne sont pas la seule chose que vous devriez regarder pour avoir une idée de la valeur d'un objectif  mais il vous donne une assez bonne idée du contraste et de la netteté. Prenant pour acquis que le système de focus et la qualité ne serait pas en dessous de ce qui existait déjà pour un objectif de série L, j’ai décidé de vendre le 16-35mm II et obtenir une copie du nouveau 16-35mm f/4L IS.

Les tableaux  MTF ne mentaient pas: netteté très forte au centre et dans les coins ( lire :plus nette que le f/2.8L II et le 17-40). Le contraste est à peu près le même.

Et je n’ai pas été déçu en termes de netteté au centre et aux coins. Je utilise cet objectif principalement sur le trépied avec un déclencheur câblé pour prendre des paysages alors l’ IS n’était pas vraiment nécessaire pour moi. Mais j’ai trouvé que je prenais plus de photos avec cet objectif à main levée en obtenant des scènes très nettes, en particulier dans les paysages urbains.

Les avantages de cet objectif sont les suivantes: très léger ( léger comme le 17-40mm ), image stabilisée et très grande netteté au centre et aux coins. Ce sont les points clés pour faire d’un objectif, un incontournable pour le sac photo de paysage. Le 16-35mm f/4L IS avec le Canon 24-70 mm f / 4L IS forment  un excellent duo.

Je suis si content des résultats avec cet objectif que je ai commencé à utiliser de moins en moins mes objectifs à inclinaison (tilt-shift) : le Canon TS- E 24mm f / 3.5L II et le TS - E 17mm f / 4L qui sont deux objectifs brillants mais lourd et manuel. Le nouveau 16-35mm m'a permis d'être plus créatifs dans la prise de vue et c’est certainement un « keeper » pour de nombreuses années.