QUELQUES TRUCS POUR DÉVELOPPER LES FICHIERS RAW

May 28, 2017

PHOTO AVANTPHOTO AVANTFichier RAW avant traitement

Le post-traitement d’une photographie fait partie intégrante du processus photographique. Vous photographiez en format JPEG? Alors, le post-traitement sera fait automatiquement par votre appareil, ce qui ne vous empêchera pas de faire des retouches par la suite. Par contre, si vous utilisez le format RAW, c’est vous qui devrez en faire le traitement. Voici donc quelques balises utiles pour obtenir un résultat optimal.

Le RAW est comme le négatif de votre photo et a une apparence fade. Il offre par contre plus de possibilités que le format JPEG pour ce qui est des réglages après la prise de vue, ce qui est utile en photographie aviaire où les situations sont souvent imprévisibles et difficiles. Quelque soit le logiciel utilisé pour le post-traitement, la règle d’or est de traiter les photos avec modération afin que le résultat soit fidèle au sujet – sinon, il en résulte souvent des images trop saturées ou d’une netteté exagérée. En outre, une photo ratée ou floue pourra rarement devenir un chef-d’œuvre. Investissez vos efforts sur vos meilleures photos..

Pour traiter vos fichiers RAW, vous pouvez débuter en utilisant le logiciel fourni avec votre appareil ou en recourant à des logiciels populaires tels que Lightroom, Photoshop ou Photoshop Elements. Parmi les nombreux logiciels de post-traitement disponibles sur le marché, aucun n'offre de recette miracle pouvant s'appliquer à toutes les photographies. Les amateurs qui n'ont pas d'expérience avec ce type de logiciels peuvent débuter avec un traitement de base et apprendre à l’adapter à chaque situation.

 

Recadrage

Tout en faisant attention de ne pas cadrer trop serré, appliquez-vous à positionner l’oiseau en cadrant de façon à obtenir à l'avant un espace libre équivalant à environ deux fois l’espace derrière le sujet, ce qui aura pour effet de donner de la perspective. Et ce n’est pas parce que votre appareil photo utilise le format 3:2 ou 4:3 que vous devez terminer avec le même format. Vous pourriez recadrer au format 8 x 10, 5x6, 5x7 ou au format carré.

 

L’équilibre des blancs

Vérifiez l’apparence générale de l’image afin qu’elle ne soit ni trop bleue ni trop jaune en réglant la température de couleur (chaud-froid) à l’aide du curseur.

 

Luminosité équilibrée

L’histogramme montre sur une courbe l’exposition de toutes les parties de la scène. Une image avec une exposition équilibrée correspond à une courbe centrée. Dans l’histogramme, l’extrême gauche représente les tons noirs, l’extrême droite, les tons clairs et le centre, les tons moyens. Chaque photo est particulière, et il y aura tantôt plus de tons clairs, tantôt plus de ton foncés selon la couleur du sujet et la luminosité environnante. Corrigez la luminosité en déplaçant la courbe vers la gauche ou vers la droiteettentez de l’amener vers le centre.

Si l’image est surexposée, diminuez la luminosité de quelques degrés afin de ramener l’histogramme vers le centre. Il n’est pas nécessaire de le centrer parfaite ment mais plutôt de corriger les extrêmes dans le sombre et le trop lumineux. Si l’image est trop sombre, augmentez la luminosité un peu, mais sans exagérer, car une hausse trop élevée risque de créer du bruit numérique dans la photo.

Histogramme de lumièreHistogramme de lumière

 

Contraste, tons clairs et tons foncés

Augmentez le contraste de +25 à +30 %, ce qui corrigera les tons extrêmes comme le blanc et le noir afin d’éliminer l’effet mat. Diminuez ensuite les tons clairs (hautes lumières)de 50 à 75 %; s’il y a beaucoup de blanc ou de pâle dans la photo, ce réglage permettra de récupérer les détails dans les zones comme le plumage, le ciel et les nuages. Augmentez les tons foncés de 50 % pour faire ressortir des détails dans les ombres.

 

Les blancs et les noirs

Renoncez à l’ajustement des blancs à moins qu’ils ne paraissent gris. Dans ce cas, augmentez le niveau des blancs de quelques degrés en faisant attention de ne pas perdre les détails. Le niveau des noirs sert à ajouter de la séparation et à enlever un peu de fade aux éléments noirs. Diminuez la luminosité de 5 à 10 % dans les noirs si les zones sombres sont fades ou grises ou s’il y a trop de bruit dans ces zones. Surveillez votre histogramme afin qu’il n’y ait pas trop d’excédent aux extrémités.

 

La clarté 

La clarté agit sur le contraste des tons moyens dans la photo. L’augmenter de 25 % est un très bon début et conserve l’aspect naturel de la photo tout en augmentant son impact.

 

La vibrance et la saturation

Ces deux réglages sont similaires. La saturation augmente l’intensité de toutes les couleurs. La vibrance influe uniquement sur les couleurs les moins saturées. On appliquera une augmentation de 5 à 10 % pour l’une ou l’autre, pas plus. C’est souvent dans la saturation que les photographes exagèrent.

PHOTO APRÈSPHOTO APRÈSFichier RAW après traitement

La netteté

La netteté agit sur la périphérie de toutes les formes comprises dans la photo.

La netteté est composée de quatre éléments : 

• le gain règle l'intensité de la netteté;

• le rayon, soit la distance autour du contour des éléments dans la photo, devrait demeurer sous 1,5pixel;

• les détails définissent comment les choses seront prises en compte par la netteté. Bas : seuls les contours très prononcés seront touchés. Haut : la moindre ligne dans la photo sera touchée;

• le masquage protège les plageslisses de l’effet de la netteté, qu’on voudra conserver douce.

En général, on peut utiliser un gain de 60 avec un rayon de 0,7pixel, des détails de 25 et un masquage de 0 si l’ISO n’est pas élevé, et un gain par tranches de 10 au-delà d’un ISO de 1250 pour les appareils récents.

L’élimination du bruit numérique

Appliquez au besoin par tranche de 10 %, mais attention de ne pas exagérer car cela enlève de la netteté.

 

En conclusion

Tous ces réglages peuvent être appliqués sur la totalité de la photo ou uniquement sur des éléments spécifiques grâce au pinceau, au filtre gradué électronique ou à l’outil radial.

 

À noter que la plupart des logiciels de développement sont utilisables gratuitement pour une période d’essai de 30 jours. 

 


Archive
January February March April May June (1) July August September October November December
January February March April (1) May June July August September October November (1) December
January February March April May (1) June July August September October November (1) December
January February March April May June July August (2) September October November December
January February March April May June July (1) August (2) September (1) October November December
January February March (1) April (1) May June July August (1) September October (1) November December
January February March April (1) May (1) June July August September October (1) November December